Les Savigny de France et de Suisse

L'église Saint-Germain

D'époque médiévale, l’église Saint-Germain située au Bourg fait partie des nombreux édifices religieux qui furent dédiés à Germain l’Auxerrois (évêque d’Auxerre de 418 à 448), pour les miracles qu’il aurait accomplis au Ve siècle.

eglise-savigny-le-temple2


Édifiée à partir du XIIe siècle, l’église fut cédée par le roi Louis VII à l’ordre des Templiers dès 1149, lorsque ceux-ci étaient implantés dans la localité. La nef, une des parties les plus anciennes de l'église, date de la période romane. Durant la période gothique, la chapelle latérale en pierre a été ajoutée ainsi que le chœur et le clocher avec des charpentes entièrement en bois.

L’état actuel du bâtiment date ainsi du XVe siècle, même si d’autres aménagements sont intervenus plus tard. C’est le cas de la flèche du clocher couverte d’ardoises rajoutée au XIXe siècle, mais aussi du porche et de la sacristie.

À l’intérieur, deux verrières du XVe siècle ornent le chœur. La première représente la Crucifixion tandis que la deuxième évoque les martyrs de Saint-Étienne et Saint-Sébastien. On retrouve également deux vitraux, l’un représentant la Vierge inclinée pour protéger l’église (ex-voto des bombardements de 1944), l’autre mettant en scène le baptême de Jésus dans les eaux du Jourdain. Pour ce qui est des éléments de décoration ou des objets mobiliers, les plus anciens remontent au XIIIe siècle. La chapelle accueille quant à elle un maître-autel et son tabernacle du XVIIIe siècle qui furent offerts à l’église en 1943, ainsi qu’une plaque de marbre blanc qui rappelle le souvenir de la famille Clary installée au domaine de la Grange entre 1800 et 1926.


Le saviez-vous ?
Depuis le 14 avril 1926, l'église Saint-Germain d’Auxerre est inscrite à l'inventaire supplémentaire des Monuments historiques. Elle fut l’objet d’un important programme de restauration en 1991, dans le cadre d’un contrat signé par la commune avec le Conseil régional d’Île-de-France.

Source : la feuille 364 de Savigny