Les Savigny de France et de Suisse

Lécole des filles Sidonie Talabot

L’école de filles Sidonie Talabot est située place Barthélemy Cochet, dans le quartier du bourg, à côté de l’église Saint-Germain.

ecole-de-filles-savigny-le-temple
Elle fut fondée en 1867 par la comtesse Clary, née Sidonie Talabot. Depuis 1800, la famille Clary-Talabot entretenait des liens étroits avec la ville de Savigny-le-Temple.

En effet, le domaine de la Grange – la Prévôté, appartenant à l'origine à la famille Mithon, est vendu à la Révolution et racheté par le général Jean-Baptiste Bernadotte et sa femme Désirée Clary, futurs roi et reine de Suède. En 1813, Désirée Clary cède le château à son frère, Nicolas Clary. Son neveu, François-Jean, comte Clary, qui fut sénateur et maire de Savigny, hérite finalement du domaine en 1823. C’est sa femme, la comtesse Clary, née Sidonie Talabot, qui fonde quelques années plus tard l'école de filles. Celle-ci est alors tenue par des religieuses
jusqu’en 1905, année de laïcisation des enseignantes.

En 1906, l'école sera revendue à la commune et demeurera dédiée à l'enseignement public jusqu'à la fin des années 1980.

Aujourd'hui le bâtiment en meulière qui constituait l’école de filles Sidonie Talabot abrite les services de l'inspection de l'Éducation nationale. Un projet municipal est à l'étude pour y implanter un musée de l'école publique.

Source : La feuille 366 et topic-topos